Uncategorized

Les plus beaux fonds marins encore préservés

En quête de nouvelles expériences et de nouvelles sensations ? Découvrez un monde différent en toute liberté en faisant de la plongée en apnée. Cette activité subaquatique vous permet effectivement de plonger dans une eau claire et de découvrir les trésors des fonds marins.

Elle vous garantit également un immense sentiment de détente et elle vous apprend à travailler votre respiration ainsi que votre concentration, votre équilibre et votre maîtrise de soi. Si vous en êtes intéressé, découvrez les plus beaux fonds marins encore préservés pour faire de la plongée en apnée !

La mer rouge dans la péninsule du Sinaï

La mer rouge, dans la péninsule du Sinaï, se tient en tête de liste. C’est l’un des meilleurs endroits au monde pour faire de l’apnée. Elle se démarque par ses eaux cristallines et par son environnement très calme.

De plus, elle regorge de magnifiques sites de plongée, ne citant que Shark Bay, Blue Hole à Dahab, Le Muquilila, Ras Abu Galuom, Dunraven et Ram umElsied. C’est un véritable petit paradis pour les amoureux de la nature, puisqu’elle abrite des récifs de corail vierges.

Les îles Similanen Thaïlande

Les îles Similan se trouvent en seconde position. Celles-ci constituent un lieu magique au cœur de la mer d’Andaman, en Thaïlande. Elles sont très réputées pour leurs coraux, leur grande faune marine et leurs plages de sable blanc et elles sont parfaites pour faire de la plongée sous-marine.

Il y a lieu de préciser que la plupart de ses îles sont inhabitées. Ce qui fait d’elles des endroits naturellement préservés.

Les îles Fidji au nord de la Nouvelle-Zéllande

Les îles Fidji comptent aussi parmi les destinations de rêve pour faire de l’apnée et pour découvrir de magnifiques fonds marins. Celles-ci renferment des plages tropicales avec du sable blanc et des palmiers plein de noix de coco, des eaux propres et translucides, des poissons de toutes les couleurs et des récifs coralliens.

Elles reçoivent beaucoup de monde entre avril et octobre, car c’est pendant cette période que ses eaux sont chaudes. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous y rendre de novembre à mars.

Les Deux Frères à côté du Cap Sicié

Après avoir fait un baptême d’apnée sur Toulon, vous pouvez essayer les fonds marins du département du Var, notamment ceux des Deux Frères à côté du Cap Sicié et des plages de Fabrégas et du Jonquet.

Descendez progressivement dans les fonds en suivant la pente naturelle des Deux Frères et découvrez les incroyables végétaux et animaux sous-marins. Il y en a de toutes les sortes, de toutes les couleurs et de toutes les formes, ne citant que les oursins, les algues, les anémones, les gobis, les girelles, les apogons, les sars et les poulpes.

Sachez que les profondeurs autour des Deux Frères oscillent entre 2 m et 37 m. Ce qui vous permet donc de vivre une meilleure expérience de plongée.

Tignes dans la Savoie

Si vous êtes passionné d’apnée sous glace, vous pouvez vous rendre à Tignes dans la Savoie. C’est le meilleur endroit pour faire une plongée hivernale en lac de montagne. Bien sûr, il n’est pas question de coraux ni de poissons multicolores. C’est la lumière offrant une palette unique de bleus filtrés par la surface gelée du lac qui garantit de véritables sensations fortes.

Toutefois, il est utile de noter que la meilleure période pour faire de l’apnée sous glace à Tignes est entre décembre et mi-avril et vous devez vous équiper d’une combinaison intégralement étanche pour plonger en toute sécurité.

L’archipel de Riou dans les Bouches-du-Rhône

Toujours en France, vous pouvez aussi faire de l’apnée dans les îles situées au large de Marseille. Dans l’archipel de Riou, par exemple, vous pouvez vous intéresser aux Farillons, l’un des sites phares qui se distinguent par son relief sous-marin très varié, une faune dense et de superbes épaves.

En fait, les Farillons désignent deux pains de sucre rocheux percés d’arches et pourvus de parois richement décorées de gorgones et de parazoanthus. Et tout autour, vous pouvez découvrir des sars, des bonites et des dorades.

Les îles Medes en Espagne

En Espagne, les îles Medes constituent le meilleur endroit pour profiter à fond de l’apnée. Cet archipel dispose, en effet, d’une protection naturelle qui permet une plongée parfaite dans presque toutes les conditions climatiques. Et dans ses fonds marins, il abrite une grande variété d’espèces, dont : des algues, des herbiers marins, des coraux, des étoiles de mer, des crabes et des poissons divers.

La baie de Hanauma à Hawaï

Enfin, il y a lieu de soulever Hawaï, un véritable paradis pour la plongée. Dans la baie de Hanauma sur l’île de Oahu, vous pouvez découvrir plus de 450 espèces de poissons tropicaux. En fait, cette baie a vu le jour après de violentes explosions d’un cratère volcanique, c’est pourquoi elle dispose d’une zone sertie de corail.

Mis à part cela, un programme de protection a été récemment mis en place pour préserver la beauté de cette réserve naturelle, un programme qui permet à la flore et à la faune sous-marine de se développer en abondance.

Le changement climatique et les fonds marins

Le changement climatique est la plus grande menace pour les océans et en particulier pour les écosystèmes des récifs coralliens. Les preuves scientifiques indiquent maintenant clairement que l’atmosphère et l’océan de la Terre se réchauffent et que ces changements sont principalement dus aux gaz à effet de serre provenant des activités humaines.

À mesure que les températures augmentent, les événements de blanchissement massif des coraux et les épidémies de maladies infectieuses deviennent de plus en plus fréquents. De plus, le dioxyde de carbone absorbé dans l’océan à partir de l’atmosphère a déjà commencé à réduire les taux de calcification dans la construction de récifs et les organismes associés aux récifs en modifiant la chimie de l’eau de mer par le biais d’une diminution du pH. Ce processus s’appelle l’acidification des océans .

Le changement climatique affecte les écosystèmes des récifs coralliens, à travers l’élévation du niveau de la mer, des changements dans la fréquence et l’intensité des tempêtes tropicales et des modèles de circulation océanique modifiés. Lorsqu’ils sont combinés, tous ces impacts modifient considérablement la fonction des écosystèmes, ainsi que les richesses et services que les écosystèmes des récifs coralliens fournissent aux populations du monde entier.

 

Suivez ce lien et visitez ce blog pour plus de conseils .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *