Deco

Quand et Comment tailler les arbres fruitiers ?

Quel est le meilleur moment pour tailler les arbres fruitiers ? À l’automne ? En hiver ? En été ? Pendant quelle période et à quelle échelle (formation, entretien, résultats…) ? Retrouvez dans cet article le tour d’horizon sur ce sujet.

Quand tailler les arbres fruitiers ?

A noyau

Les arbres fruitiers à noyau à croissance rapide tels que les cerises et les pêches bénéficient d’une taille saisonnière en été. Cela réduit leurs réserves d’énergie et ralentit leur croissance, les empêchant ainsi de croitre de manière incontrôlable. Vous pouvez même tailler le cerisier immédiatement après la cueillette pour récolter les fruits tout en conservant les bonnes proportions de l’arbre. Vous pouvez tailler les pêchers avant la floraison (avril/mai), mais attendez la fin de la période de fructification du cerisier (juin/aout). Éviter un parage minutieux pendant l’implantation (mars/septembre). Sauf si les oiseaux nichent sur votre arbre, une taille légère est recommandée. Dans ce cas, nous vous recommandons de ne pas tailler l’arbre fruitier. Pour cela, vous pouvez engager un Paysagiste 77. Il vous propose des prestations sur mesure pour entretenir votre jardin et votre extérieur

Les poiriers

La taille du pommier joue un rôle crucial dans sa croissance. Cela dépend du type d’arbre et du rendement que vous souhaitez. Les pommiers et poiriers seront taillés de novembre à avril. Cependant, les premières années doivent attendre le printemps, car le bois est encore très sensible aux fortes gelées. Si vous souhaitez stimuler leur croissance, taillez ces arbres fruitiers pendant les mois les plus froids. À cette période de l’année, ils sont en période de dormance, stockant les nutriments dans les racines, attendant qu’ils soient libérés lorsque la saison de croissance recommencera. La fin de l’hiver, avant l’arrivée des premiers bourgeons, est le moment idéal, car avec la poussée de croissance au printemps, la taille cicatrisera plus rapidement, réduisant ainsi le risque d’infection.

Il est également possible de tailler les pommiers ou les poiriers au printemps, mais cela stimulera une croissance moins vigoureuse. Cependant, si vos arbres ont atteint la taille idéale pour votre espace, ou s’ils ont été étirés, c’est un bon choix, tout comme l’élagage d’un cerisier qui sera taillé en forme de D. Par exemple, pour le pommier en espalier. Si vous n’êtes pas habile, n’oubliez pas de contacter un Paysagiste 77. Ils vérifieront la faisabilité de vos projets en mesurant l’ensoleillement, la qualité de vos sols.

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?

La principale raison de tailler les arbres fruitiers et les arbustes est d’obtenir des produits riches et de haute qualité. Les actions de rognage comprennent :

  • Ajustez les branches pour un meilleur ensoleillement (branches horizontales plutôt que verticales),
  • Enlevez le bois mort,
  • Équilibrez le poids du fruit sur l’arbre,
  • Raccourcissez les branches pour enlever le bois, ce qui épuisera les arbres et réduira les résultats. Par rapport aux petits arbres ou arbustes à branches plus horizontales, les grands arbres fruitiers produisent moins de fruits (la sève s’écoule plus rapidement vers le fruit).

Pour la taille de vos arbres, contacter le paysagiste dans le 77. Ils assurent l’entretien de vos arbres et vos plantes.

Comment tailler les arbres fruitiers ?

Il existe différents types de taille, mais ils contribuent tous à soutenir la vie de l’arbre. L’essentiel n’est pas de suivre strictement le planning, mais de surveiller et d’observer régulièrement tout le monde. L’élagage des arbres s’apprend par la pratique. Cependant, Paysagistes.pro vous donne quelques conseils !

Coupe, hygiène et santé des arbres : premières mesures préventives

S’il est un point fondamental concernant tous les types d’élagage, c’est la base technique pour garder les arbres en bonne santé. Il y a donc quelques règles de base à suivre :

  • Pour toutes les opérations de coupe, il faut être soigné et précis, et éviter à tout prix de déchirer la fibre du bois, c’est-à-dire le tissu de l’arbre qui constitue sa structure importante ;
  • Utilisez toujours des outils (sécateurs, coupe-branches, scies à main, sécateurs, selon le diamètre et la hauteur des branches) pour les affuter et les désinfecter, et opérer après que les boutons floraux soient sortis de l’arbre pour obtenir le maximum d’effet du soleil ;
  • Coupez toujours les branches à un angle (45 °C) pour vous assurer que les bourgeons d’extrémité sont sur la face supérieure du biseau et que le biseau coupé est du côté opposé. Ce processus empêchera l’eau stagnante et la pluie, empêchant ainsi la pourriture ;
  • Appliquez du gel cicatrisant sur la plaie pour prévenir les maladies, et nourrissez votre arbre avec un engrais adapté sans hésiter pendant la période de soulagement pour le nourrir généreusement ;
  • Retirez ensuite les fruits pourris du sol et coupez les branches. S’ils sont sains : vous pouvez les écraser et les utiliser comme compost. Sinon, apportez-les au centre de recyclage.

Avec ces quelques instructions de base, vous êtes prêt à supporter toutes les étapes du cycle de vie de l’arbre, en particulier le travail requis par sa taille. Voyons donc maintenant les différents types de taille et comment le faire dans les meilleures conditions ! Dans tous les cas, pour la santé de vos arbres fruitiers, n’hésitez pas à contacter les paysagistes dans le 77. Ils sont composés de jardiniers passionnés de la nature qui pourront vous donner quelques conseils et bonnes pratiques pour entretenir votre arbre et arbustes.

Taille des fruits

Le deuxième type de taille implique des résultats. Dans la continuité de la première année de travail, la taille résultante comprend l’élimination des branches mortes et des branches basses. Nous supprimerons également les branches croisées ou les arbres pointant vers l’intérieur. Dans les années qui suivent le premier fruit, l’arbre doit encore être débarrassé des fruits pourris, y compris le sol. Le but est toujours de laisser un peu d’espace intérieur à l’arbre pour qu’il puisse continuer à grandir. Il s’agit aussi d’économiser l’énergie et de maximiser l’ensoleillement pour favoriser ses résultats : c’est « l’illumination ». Plus la lumière du soleil brille des branches au tronc, plus votre arbre sera fertile ! Par conséquent, une coupe de fruits bien exécutés doivent permettre la propagation maximale des bourgeons et un fruit gros et équilibré.

Pour des conseils personnalisés et un accompagnement adapté à vos besoins et à vos arbres, vous trouverez surement un excellent paysagiste dans le 77.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *